Perte de poids pendant la ménopause – SuperFastDiet s'entretient avec des experts

Quand il s'agit de perdre du poids pendant la ménopause, SuperFastDiet est la solution idéale. Mieux encore? Il vous donne des résultats à temps plein pour un engagement alimentaire à temps partiel. Lisez la suite pour savoir pourquoi!

SuperFastDiet est le choix idéal pour la perte de poids chez les femmes ménopausées et post-ménopausées. Et cela vous donne des résultats à temps plein pour un régime alimentaire à temps partiel. Maintenant, qui pourrait dire non à cela?! #gagnant

De nouvelles recherches montrent que la tendance à la perte de poids qui déferle sur la planète, le jeûne intermittent, pourrait être encore plus efficace pour les femmes ménopausées et postménopausées.

Heureusement pour nous, notre scientifique de renom se trouve également dans le monde entier. Chercheuse par intermittence et professeure associée en nutrition à l'Université de l'Illinois à Chicago, la Dre Krista Varady, Ph.D, est là pour expliquer.

Qu'est-ce que le jeûne intermittent?

Bien que le 5: 2 soit la forme de jeûne intermittent la plus communément reconnue, il existe en réalité une multitude de méthodes différentes. SuperFastDiet offre un choix de trois options que les membres peuvent choisir en fonction de leur style de vie. Il s’agit de la méthode des deux jours, de la méthode des trois jours et de la méthode des journées partielles. Au fur et à mesure de leur progression dans le programme, on leur apprend progressivement des approches plus avancées.

«Le gain de poids pendant et après la ménopause est l'une des préoccupations majeures des femmes de 40, 50 et 60 ans en matière de santé», déclare le Dr Varady. «Les femmes ont tendance à prendre 0,5 kg par an à partir de 30 ans. Ce gain de poids résulte du vieillissement (i), du fait qu’il est trop occupé pour faire de l’exercice, ce qui se traduit par une diminution de la masse musculaire (ii). Avoir une masse musculaire plus faible peut provoquer un arrêt complet du métabolisme au repos, ce qui expose les femmes à une prise de poids lente mais progressive. "

La Dr Penny Adams, experte en matière de perte de poids et de médecin de célébrité, sait très bien à quel point Mère Nature peut être méchante. «Dès que vous atteignez un âge et une étape où vous n’avez pas à vous soucier de la contraception ou des règles, vous êtes alors frappé par des bouffées de chaleur, des sautes d’humeur, une faible libido et une prise de poids!» S’exclame-t-elle. «En gros, votre métabolisme change à la ménopause et si vous continuez à manger et à faire de l’exercice physique comme vous l’avez toujours fait, vous prendrez du poids. Je me souviens d’avoir regardé dans le miroir et avoir pensé: «OMG, j’ai été transformé en une brique humaine!»

La Dre Adams a eu recours à une méthode de jeûne intermittente connue sous le nom de Méthode des 2 jours pour gérer son gain de poids ménopausique. «J’ai mangé 500 calories deux jours par semaine jusqu’à ce que je reprenne mon« poids santé », explique-t-elle. Adams suit maintenant un programme d'entretien d'un jour rapide par semaine pour maintenir son poids stable.

Pourquoi le poids de la ménopause est-il si difficile à déplacer?

La ménopause a des effets dévastateurs sur la répartition de la graisse corporelle (iii). Une baisse du taux d'œstrogène après la ménopause peut entraîner le déplacement de la graisse des hanches et des cuisses vers le ventre. La graisse du ventre rend non seulement plus difficile le boutonnage de votre jean, mais elle peut également augmenter le risque de maladie cardiaque et de diabète (iv). Comment? La graisse du ventre pompe des niveaux plus élevés de produits chimiques pro-inflammatoires (également connus comme cytokines) qui entraînent une inflammation et une résistance à l'insuline. La graisse du ventre est également plus susceptible de libérer des acides gras libres (petites particules de graisse embêtantes) dans le sang. Ces acides gras entrent dans le foie où ils augmentent la production de triglycérides et de mauvais cholestérol LDL (v).

Le jeûne intermittent est un moyen idéal de contrôler le poids corporel et la graisse du ventre pendant et après la ménopause. De nouvelles recherches montrent que les femmes ménopausées peuvent perdre beaucoup de poids avec diverses formes de jeûne intermittent.

«Après 12 mois de jeûne tous les deux jours, les femmes ménopausées ont perdu 11 kg et réduit la graisse du ventre de 1 kg (vi)», révèle la Dre Krista Varady. "De même, après 3 mois de jeûne partiel (également appelé 16: 8), les femmes ménopausées ont perdu 4 kg et 0,5 kg de graisse du ventre."

Perte de poids pendant la ménopause

“Incroyablement, le jeûne intermittent est une méthode de régime qui semble donner de meilleurs résultats pour les femmes ménopausées et postménopausées que quiconque! «Dans ces deux études, les femmes ménopausées ont perdu deux fois plus de poids que les femmes non ménopausées, en raison d'une meilleure adhésion au régime alimentaire», explique le Dr Varady. "Dans l'ensemble, ces résultats suggèrent que le jeûne pourrait être particulièrement bénéfique pour les femmes après la ménopause."

Mais ce n'est pas tout. "En plus de la perte de poids, les femmes ménopausées subissent une diminution de 10 à 20% du mauvais cholestérol LDL, (vii) (viii) (ix) une réduction de la pression artérielle de 5 à 10 mm Hg, (x) (xi) et Diminution de 40% de la résistance à l'insuline. (Xii) (xiii) (xiv) À long terme, ces améliorations peuvent aider à lutter contre les maladies cardiaques et le diabète », a déclaré Varady. "Et le meilleur de tous, le jeûne intermittent n’a pas d’impact négatif sur les os. (Xv) Ainsi, vous pouvez être assuré que, même si vous perdez du poids, votre densité osseuse ne sera pas affectée!"

Qu'en est-il de mes hormones?

Il y a eu quelques questions sur le jeûne conduisant à des déséquilibres hormonaux chez les femmes. «À ce jour, il n’ya eu aucune preuve chez l’homme montrant que le jeûne altère de manière négative le taux d’hormones», note le Dr Varady. "En fait, il a été récemment montré que 6 mois de 5: 2 n’avait aucun impact sur les hormones de reproduction chez les femmes. (Xvi) Cela dit, il n’est absolument pas nécessaire d’éviter le jeûne intermittent si vous avez des problèmes hormonaux."

«Dans l'ensemble, le jeûne intermittent est un excellent moyen de réduire la graisse du ventre et d'empêcher la prise de poids pendant et après la ménopause», explique le Dr Varady. «En outre, il peut contribuer à réduire votre risque de maladie cardiaque et de diabète en diminuant le cholestérol, la pression artérielle et la résistance à l'insuline. Toutes les formes de jeûne intermittent, donc avec SuperFastDiet, vous pouvez choisir la méthode qui convient le mieux à votre style de vie et que vous pouvez vous en tenir à long terme. ”

Vous voulez savoir quoi manger pendant votre jeûne? Recevez un exemple de journée pour la méthode des 2 jours, des 3 jours ou du jour partiel directement dans votre boîte de réception en entrant vos coordonnées ci-dessous!