Traitement de perte de cheveux 2019 – La vérité sur la perte de cheveux pour toujours!

J’ai écrit ce "guide ultime" avec une seule idée en tête:

Pour vous montrer comment guérir votre perte de cheveux pour toujours.Below this vous verrez les sections de 15 méthodes différentes, divisées en 3 parties différentes: –

le conventionnel les méthodes

le percée les méthodes

le prouvé naturel les méthodes

Mais d'abord, y a-t-il vraiment un remède?

Les gens prétendent qu’un «remède contre la perte de cheveux» sera disponible dans «cinq ans» aussi longtemps que l’on se souvient.

Alors la question est: "Est-ce qu'un remède existe vraiment?"

Dans cet article approfondi, je vais vous montrer chaque traitement qui vaut même la peine d'être considéré comme un traitement curatif et je vais les classer par ordre d'importance.

Je fais de la recherche sur la perte de cheveux et écrit sur la perte de cheveux depuis plus de 5 ans maintenant et j’ai vu les traitements se succéder, mais ce sont ceux-là qui sont restés.

Il est important de noter que l’utilisation du mot «cure» n’est pas vraiment une description précise du fonctionnement de la perte de cheveux.

La calvitie masculine et féminine (également connue dans le jargon scientifique sous le nom d'alopécie androgénétique) n'est pas une maladie et, par conséquent, demander un «remède» n'est pas vraiment la meilleure façon de penser.

Mais je comprends ce que vous recherchez.

Vous craignez de perdre vos cheveux et vous souhaitez un moyen simple et direct d’arrêter ou même d’inverser votre perte de cheveux avec une certitude et un taux de réussite de 100%.

C’est exactement ce que je voulais et, à la fin de cet article, je vais expliquer un peu plus ce que j’ai trouvé de plus proche.

(Même si je n’appellerais certainement pas cela un traitement, c’est à peu près aussi proche que vous pouvez l’obtenir!)

Avant de plonger dans certains traitements spécifiques, je voudrais tout d'abord expliquer un peu plus ce qu'est la perte de cheveux (calvitie chronique) et ce qui se produit.

Je vais aussi révéler pourquoi cela devient plus courant et commence à un âge de plus en plus jeune pour beaucoup de gens.

La vérité sur la perte de cheveux

La perte de cheveux devient de plus en plus fréquente et touche de nombreux hommes plus jeunes.

Il est également clair que la calvitie masculine est beaucoup plus répandue dans les pays occidentaux tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Europe, le Canada et l’Australie. Il est moins fréquent (bien que croissant) en Asie, en Afrique et en Amérique centrale et du sud.

Ce qui est également intéressant, c’est que la calvitie est pratiquement inexistante chez les populations autochtones stables.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que lorsque les habitants de ces régions s’installent dans des pays comme les États-Unis, leur probabilité de devenir chauve augmente également jusqu’à la moyenne nationale.

Cela suggérerait que, loin d'être entièrement déterminé par vos gènes, votre environnement joue un rôle crucial dans la perte de vos cheveux.

Oui, les gènes sont impliqués. (Il est plus probable que vous deveniez chauve si votre père et le père de votre mère, etc. le sont également.) Mais ce qui est important ici, c’est que c’est une "prédisposition génétique".

Cela signifie que vous avez des gènes qui, dans un certain environnement, sont plus sensibles à la perte de cheveux.

Et c’est une excellente nouvelle…

Parce que cela signifie que votre environnement (alimentation, mode de vie, etc.) déclenche la calvitie, et en tant qu'être humain, nous avons un avantage unique: nous pouvons toujours modifier notre environnement.

En fait, même de petits changements (mais très spécifiques) dans votre régime alimentaire et votre mode de vie peuvent avoir un GRAND effet sur le fait de continuer à perdre vos cheveux ou non.

C’est à peu près aussi proche que possible d’un véritable «remède».

Cependant, il existe des moyens «non naturels» de traiter la calvitie. Peut-être connaissez-vous déjà ces noms (Propecia et Rogaine) et je vais aussi en parler dans cet article.

Ce qui cause vraiment la perte de cheveux

Pour comprendre comment «guérir la perte de cheveux», nous devons d’abord comprendre quelle en est la cause réelle.

Le dogme conventionnel est qu'une hormone appelée DHT attaque les follicules pileux, les amenant lentement à se flétrir et à mourir, selon un processus appelé miniaturisation du follicule pileux.

Lorsque le follicule devient trop petit, il finit par tomber et ne repousse pas.

L'idée que la DHT provoque la perte de cheveux est simple à première vue.

Les hommes nés avec de faibles niveaux de DHT ne deviennent jamais chauves.

Le problème est que la DHT est une hormone naturelle, normale et saine dont nous avons tous besoin et qui est en fait créée à partir de la testostérone via une enzyme appelée 5-alpha-réductase.

Comme vous le constaterez plus tard, il existe des moyens de bloquer la DHT, essentiellement en arrêtant l’enzyme 5-alpha-réductase.

Et cela peut avoir et a un effet prouvé sur les cheveux, mais ce n’est pas la meilleure réponse.

Que vous bloquiez la DHT en utilisant un produit pharmaceutique puissant (le finastéride) ou avec un bloquant naturel à base de plante comme l’huile de pépin de courge et l’ecklonia cava, vous ne résolvez toujours pas le problème fondamental.

Quoi qu'il en soit, le blocage de DHT avec des produits pharmaceutiques ou des produits neutraceutiques aura des effets secondaires.

Cependant, j'ai énuméré quelques-uns des bloqueurs naturels les plus efficaces vers la fin de ce guide si vous décidez de suivre cette voie.

Tout d’abord, examinons quelques-uns des remèdes «non naturels».

Celles-ci ne sont vraiment pas ce que je recommande et devraient être considérées comme «l’option paresseuse»

En termes simples, la perte de cheveux est un phénomène artificiel. Dans les populations indigènes stables et bien nourries, il n’ya pratiquement pas de calvitie.

Donc, essayer de régler le problème avec des médicaments revient à essayer de masquer les symptômes, et votre corps en paiera le prix plus tard.

Après la section «non naturelle», je vais vous montrer le moyen le plus efficace de repousser les cheveux, de manière tout à fait naturelle, en soignant votre corps et en optimisant votre régime alimentaire, votre mode de vie et votre environnement pour une croissance saine de vos cheveux.

Cures conventionnelles de perte de cheveux

Vous trouverez ci-dessous trois méthodes conventionnelles. Il est étrange de penser que Rogaine et Propecia sont deux des traitements de perte de cheveux les plus populaires au monde. Pourtant, il existe encore de meilleures alternatives naturelles sans effets secondaires.

C’est le résultat de campagnes marketing de plusieurs millions de dollars qui persuadent les gens d’utiliser des traitements qui ne sont pas dans leur meilleur intérêt à long terme. Plus loin dans cet article, je vais vous montrer les alternatives les plus efficaces et les plus naturelles.

N'oubliez pas que la perte de cheveux est le symptôme d'un problème de santé plus grave. Couvrir le symptôme ne résout pas le problème réel. Il est beaucoup plus efficace de résoudre le problème réel de la perte de cheveux (la cause fondamentale) au lieu de simplement masquer les symptômes. Quoi qu’il en soit, examinons ces 3.

Minoxidil (aka Rogaine)

Le minoxidil est un traitement de perte de cheveux en vente libre qui prend environ 4 à 6 mois pour que des résultats commencent à apparaître.Cependant, gardez à l'esprit qu'une fois le traitement terminé, les résultats ne le sont pas non plus. sûr du mécanisme exact grâce au mélange, le minoxidil aide les cheveux à pousser. Mais nous savons que cela inverse le processus de miniaturisation du follicule pileux.

En tant que méthode de traitement populaire, de nombreuses études ont été menées au fil des ans. Une étude récente, publiée en 2014 par Aldhalimi et. al., ont étudié les effets du Minoxidil sur les souris. Les souris (au nombre de 20 au total) ont été rasées et leur peau dorsale a été teintée pour mieux examiner la croissance des poils.

Coloration de la couche dorsale après le rasage
La source.

Ensuite, les souris ont été divisées en quatre groupes: le groupe I était le groupe témoin et n'a reçu qu'une solution véhicule (95%) d'alcool éthanolique, 0,1 ml.

Le groupe II a reçu une application de solution de kétoconazole à 2%, une fois par jour pendant trois semaines.

Le groupe III a reçu une solution à 5% de Minoxidil, une fois par jour pendant trois semaines.

Le groupe IV a reçu des quantités égales de solution de minoxidil à 5% et de trétinoïne à 0,1%, une fois par jour pendant trois semaines.

À la fin de l'étude de trois semaines, les quatre méthodes de traitement ont été comparées.

Les résultats comparés incluent le nombre de follicules pileux et le diamètre moyen des follicules pileux. J'ai écrit environ 5% de minoxidil contre 10% et lequel est meilleur ici.

Comme indiqué ci-dessous, le groupe traité au Minoxidil avait un nombre de follicules pileux plus élevé que les trois autres méthodes de traitement.

Le minoxidil donne des souris
La source.

Bien entendu, les résultats visuels pouvaient également être vus très clairement. Nous allons jeter un coup d'oeil.

Croissance des poils vs minoxidil après 3 semaines
La source.

À gauche, nous voyons le groupe témoin après 3 semaines de croissance des cheveux non traités. À droite, nous voyons le groupe Minoxidil après 3 semaines de traitement.

Bien entendu, des études ont également été menées chez des patients humains.

Une étude particulière, réalisée par des chercheurs de l’Université de Duke, a suivi 31 hommes atteints d’AGA diagnostiquée. Ces hommes ont été traités au Minoxidil (à 2 ou 3%) pendant 4,5 à 5 ans. Bien que la repousse semble avoir atteint son point culminant au cours de la première année et avoir diminué lentement, année après année, selon les conclusions de l’étude, «le maintien des poils non vellus au-delà de celui observé au départ était encore évident».

Avant d’utiliser Minoxidil, cependant, considérez que les résultats positifs cesseront peu de temps après la fin de l’utilisation. En effet, le Minoxidil ne traite que les symptômes. il ne traite pas la cause réelle. En outre, vous pouvez rencontrer un certain nombre d'effets secondaires, notamment:

  • Démangeaisons
  • Téméraire
  • Changement de couleur de cheveux
  • Œdème (en raison d'une augmentation de la rétention d'eau et de sel)
  • Point de balle 2
  • Changements de rythme cardiaque
  • Vieillissement cutané accru
  • Cernes / poches sous les yeux

Bien que la majorité des changements ci-dessus ne mettent pas la vie en danger (à l’exception des modifications du rythme cardiaque, qui peuvent passer inaperçues), ils peuvent être gênants et peuvent vous amener à ressentir que les effets secondaires ne valent pas les résultats.

Finastéride (aka Propecia)

Semblable au Minoxidil, le finastéride agit pour améliorer la croissance des cheveux. Cependant, le finastéride inhibe la 5-alpha-réductase (et la DHT en conséquence) et, tout comme avec Minoxdil, les résultats cessent dès que le traitement est arrêté.

Mais quels sont ces résultats dont je parle?

En 2005, Prasad et. Al. ont étudié les effets du finastéride dans une étude randomisée portant sur 80 personnes. Les hommes ont été traités sur une période d'un an et ont été divisés en deux groupes:

Groupe 1: a reçu 1 mg de finastéride, par voie orale, pendant une période d'un an;

Groupe 2: A reçu un placebo pendant 1 an.

Selon l'étude, quatre méthodes ont été utilisées pour déterminer les résultats du traitement. Elles sont:

  • Nombre de cheveux du cuir chevelu dans un diamètre de 2cm
  • Comparaison de photographies pré-traitement et post-traitement
  • L'auto-évaluation des patients à l'aide d'un questionnaire
  • Évaluation clinique en évaluant les changements dans le cuir chevelu et les cheveux

Comme le montrent les résultats de l’étude, une augmentation du nombre de poils a été observée à 3, 6, 9 et 12 mois dans le groupe ayant reçu un traitement au finastéride. Une perte de cheveux progressive a toutefois été observée dans le groupe placebo au cours de la même période.

Différence dans le nombre de cheveux entre le groupe traité au finastéride et le groupe placebo
La source.

À 12 mois, 87,5% des patients sous placebo ont une diminution du nombre de poils; en comparaison, seulement 21,74% des patients traités au finastéride présentaient une diminution du nombre de poils.

D'autres études ont montré que, même si des résultats positifs sont observés à des doses aussi faibles que 0,2 mg / jour, la dose la plus efficace est de 1 mg / jour.

dose de finastéride

Bien que les résultats soient certainement positifs, il existe quelques raisons pour lesquelles je recommande de ne pas utiliser le finastéride. Par exemple:

  • La croissance des cheveux ne dure que tant que le traitement se poursuit. Une fois le traitement terminé, non seulement la croissance des cheveux est arrêtée, mais vous risquez également de perdre les cheveux ont poussé pendant la période de traitement.
  • Le traitement a un certain nombre d’effets secondaires désagréables (et parfois irréversibles). Ceux-ci incluent la dysfonction sexuelle (perte de libido, incapacité à obtenir / maintenir une érection), l'anxiété et la dépression, et la fatigue.
  • Le médicament peut causer des anomalies congénitales chez les fœtus en développement. Bien que son utilisation ne soit pas recommandée chez les femmes enceintes (ou espérant le devenir), il y a encore beaucoup de choses que nous ne connaissons pas sur sa capacité à passer dans le sperme.
  • Les produits chimiques synthétiques accélèrent le processus de vieillissement. Cela peut signifier une augmentation de la perte de cheveux une fois le traitement terminé, ainsi qu'une peau d'apparence plus âgée et moins élastique.

La principale raison pour laquelle je déconseille l’utilisation de Finasteride, cependant, est qu’il existe des méthodes de traitement entièrement naturelles qui sont tout aussi efficaces (parfois même plus) pour enrayer la chute des cheveux et en favoriser la croissance. De plus, beaucoup de ces méthodes peuvent être utilisées indéfiniment, et certaines peuvent même guérir la cause de votre perte de cheveux (par opposition à traiter uniquement les symptômes).

Greffe de cheveux

Méthode chirurgicale de traitement de la perte de cheveux, la greffe de cheveux est une option populaire pour un certain nombre de personnes souffrant d’AGA ou d’autres types de perte de cheveux. La qualité de ce traitement dépendra de nombreux facteurs.

Avant de commencer, permettez-nous d’avoir une meilleure compréhension de la procédure.

Le processus de greffe peut être divisé en deux étapes. Tout d’abord, la peau portant les poils est retirée d’une zone du cuir chevelu appelée «site donneur». Deuxièmement, la peau et les cheveux du donneur sont ensuite greffés sur le "site receveur".

Processus de perte de cheveux et de repousse de cheveux par greffe

La principale chose à souligner à propos de cette méthode de traitement est qu’elle ne pas un traitement pour la perte de cheveux. Bien que la procédure puisse couvrir des zones du cuir chevelu affectées par la perte de cheveux, elles ne peuvent empêcher la raison de cette perte de cheveux.

Cela signifie-t-il qu'une greffe de perte de cheveux n'en vaut pas la peine?

Pas nécessairement. Bien que je vous exhorte à envisager d’abord les méthodes de traitement naturelles, une greffe de cheveux peut être combinée à des méthodes de traitement naturelles pour améliorer les résultats.

Avant de subir une greffe de cheveux, vous devrez vous poser quelques questions. Ceux-ci inclus:

  • Est-ce que je m'attends à ce que cette opération guérisse ma perte de cheveux?
  • Est-ce que je m'attends à avoir une chevelure pleine après la greffe?
  • Est-ce que j'attends des résultats instantanés
  • Est-ce que je m'attends à ce que ce soit une procédure facile?

Si vous avez répondu à l’une des questions ci-dessus avec un Oui, je vous encourage donc vivement à poursuivre vos recherches. La greffe de cheveux peut certes apporter une amélioration esthétique, mais ce n’est pas la solution à vos problèmes de perte de cheveux. Vous devrez toujours travailler pour traiter les cause première (comme la sensibilité DHT, dans le cas de l'AGA).

Encore plus loin, considérez que tout les produits chirurgicaux comportent des risques et des effets secondaires potentiels. En cas de greffe de cheveux, vous pouvez rencontrer:

  • Gonflement post-chirurgical
  • Hemmhorage
  • Folliculite stérile
  • Amincissement des cheveux
  • Démangeaisons
  • Engourdissement

Bien que j'énumère ces informations à votre avantage, rien de tout cela ne doit vous effrayer. Au lieu de cela, il est destiné à vous exhorter à envisager des options de traitement alternatives (par exemple, naturelles) et à effectuer des recherches plus approfondies avant de poursuivre.

Cure de perte de cheveux révolutionnaire

RU58841

Le RU58841 est un composé synthétisé non stéroïdien doté de propriétés anti-androgènes. Bien qu'ils ne soient pas disponibles sur le marché, les chercheurs étudient ce composé expérimental dans le traitement de l'AGA depuis des années.

Une des études originales a examiné l'impact du RU58841 sur la repousse folliculaire chez les macaques (singes).

Sur les 20 études sur les singes, 10 ont reçu une combinaison de finastéride et de placebo, tandis que les 10 autres ont reçu une application topique de RU58841.

Des biopsies cutanées ont été pratiquées à 0 mois et 6 mois pour le groupe finastéride, tandis que des biopsies ont été réalisées à 0 mois et 4 mois pour le groupe UR. Les biopsies ont été examinées pour déterminer la population de follicules anagènes. Le groupe finastéride a vu sa taille augmenter de 88%; le groupe RU58841 a toutefois montré une 103% augmenter!

La croissance des cheveux après 4 mois en utilisant ru58841
La source.

Selon les chercheurs, «RU (5%) a induit la plus forte croissance après seulement 2 mois de traitement». On pense que cela est lié à ses propriétés anti-androgènes qui inhibent les récepteurs des androgènes au niveau des follicules pileux. Étant donné que la DHT n'est pas directement inhibée, cela signifie que les niveaux de testostérone et de DHT dans le corps ne sont pas affectés.

Désormais, outre le simple test de l'efficacité de RU sur la croissance des cheveux, les chercheurs étaient également intéressés à comprendre le meilleur dosage, en termes de résultats et de sécurité.

Pour ce faire, ils ont divisé les macaques en cinq groupes. Ils consistaient en 1) contrôle2) 5% RU3) 3% RU 4) 1% RU5) 0,5% RUTLa première partie de l'étude s'est déroulée sur 6 mois, au cours desquels une application topique a été effectuée une fois par jour.

La deuxième partie de l’étude a porté sur les effets à long terme. Trois macaques ont été choisis dans chacun des groupes 5%, 0,5% et placebo, et le traitement a été poursuivi pendant 12 à 24 mois.

En ce qui concerne la densité, l'épaisseur et la longueur des cheveux, la solution à 5% d'UR s'est révélée la plus efficace; en fait, les résultats complets ont été vus en 3 mois seulement!

Après cinq mois, même une augmentation des follicules en phase anagène était présente.

Malheureusement, il semble que l’expérimentation de la RU58841 ait cessé dans un avenir prévisible en raison du transfert des droits de propriété. Il reste à voir si d'autres études (en particulier chez l'homme) seront réalisées.

Plasma riche en plaquettes

Le plasma riche en plaquettes (PRP) est une méthode expérimentale en cours d’essai pour son utilisation dans le traitement de l’AGA.

Le PRP est un concentré de protéines plasmatiques riches en plaquettes; dans les recherches actuelles, il a été démontré que le PRP induisait la croissance des cheveux chez les personnes souffrant d’AGA lorsqu’il était injecté dans la zone touchée du cuir chevelu. Examinons de plus près les résultats.

Une étude indienne réalisée en 2015 a testé la méthode sur 10 patients (8 hommes et 2 femmes) atteints d'AGA. Les patients ont reçu une injection de PRP toutes les 2-3 semaines pendant 3 mois. Il y avait aussi un groupe témoin de 10 personnes.

Plasma riche en plaquettes avant et après 12 semaines de traitement
La source.

Selon l'étude, «une croissance des cheveux a été observée chez six patients après 7 jours et chez quatre patients après 15 jours. À la fin des trois mois, les dix patients présentaient une bonne croissance des cheveux ».

Outre les résultats visuels, les chercheurs ont également utilisé un test de «traction de poil». La quantité de cheveux «tirés» du cuir chevelu lorsque légèrement perturbés a été comparée du début à la fin de l'étude. Dans le groupe de traitement, les résultats sont les suivants:

Résultats de tirage plasma riche en plaquettes
La source.

Mis à part un individu (qui a vu une réduction de 60% des cheveux arrachés du début à la fin de l’étude), tous les sujets ont vu au moins une réduction de 70% des cheveux tirés. En fait, six patients sur 10 ont connu une réduction de 100%!

Qu'est-ce que cela signifie pour l'avenir du traitement par plasma riche en plaquettes dans la lutte contre la chute des cheveux?

Il ne fait aucun doute que les résultats sont prometteurs, mais l’utilisation du PRP pour l’AGA en est encore à ses débuts. Cependant, en tant qu’option offrant un minimum d’effets secondaires, il est prudent de dire que des études continueront d’être effectuées pour tester plus avant cette méthode.

Thérapie Laser

En tant que méthode de traitement de la perte de cheveux qui semble tout à fait sortir de la science-fiction, la thérapie au laser, également appelée thérapie au laser de bas niveau (LLLT), en est encore à ses débuts d'étude et d'utilisation.

En 2007, le premier traitement au laser pour la perte de cheveux a été approuvé par la FDA. Le Hairmax Lasercomb est un produit particulier qui utilise une lumière de faible intensité pour:

  • Stimuler la rentrée anagène dans les follicules pileux télogènes
  • Prolonger la durée de la phase anagène
  • Augmenter les taux de prolifération dans les follicules pileux anagènes actifs
  • Pour prévenir le développement prématuré de catagène
La source.

Le mécanisme par lequel les lasers fonctionnent – bien que décrit en détail ci-dessus – peut être plus facilement expliqué. LASER est en fait un acronyme qui signifie amplification de la lumière par émission stimulée de radiations. Grâce à l'utilisation d'un faisceau lumineux concentré, les lasers peuvent pénétrer dans les follicules pileux.

Ils le font en ciblant des cellules spécifiques présentes dans les follicules, appelées chromophores. Ce sont des cellules qui aiment les couleurs et, en tant que telles, absorbent la lumière colorée. Lorsque le laser frappe ces cellules, celles-ci sont alors capables de le transformer en énergie.

Avec cette énergie, les cellules peuvent alors s'activer et effectuer un certain nombre de processus de croissance des cheveux.

Étonnamment, les lasers peuvent également cibler les poils de vellus. Cela signifie qu’il est possible de Arrêtez follicules pileux qui sont en pleine miniaturisation et inversent les effets. En fin de compte, cela signifie que les poils de vellus sont transformés en poils terminaux et que la croissance des poils se poursuit.

Bien que quelques études aient déjà été réalisées – dont deux in vitro, sept animaux et 12 cliniques -, il reste encore beaucoup à faire pour promouvoir l'utilisation de la LLLT en tant que méthode efficace de traitement de la perte de cheveux.

Clonage De Cheveux

En termes simples, le clonage des cheveux implique l’extraction d’un follicule de cheveux en bonne santé du cuir chevelu du patient. Le follicule est ensuite isolé et cultivé, puis le nombre de follicules nouvellement multiplié est réinjecté dans le cuir chevelu du patient.

Les essais sont toujours en cours – et ils le seront probablement encore avant que le clonage des cheveux ne devienne un traitement viable pour la perte de cheveux. Cela est dû à la nature avancée de la science derrière le clonage des cheveux, et il reste encore diverses bosses à résoudre en cours de route.

Quelques développements entourant le clonage de cheveux incluent:

  • Un essai clinique qui étudiera une méthode de traitement de clonage de cheveux particulière, connue sous le nom de RCH-01.
  • Un essai clinique, qui doit être réalisé au Mexique, étudiera la méthode de traitement par CSH, une méthode proposée qui utilise des cellules souches et leur injection dans les zones touchées.
  • Développement ultérieur d'un croisement transplantation / clonage visant à transplanter des cellules souches des cheveux du donneur au patient greffé afin de permettre la croissance naturelle des follicules pileux.
  • D'autres études de la méthode HASCI impliquant l'extraction d'une partie des follicules pileux et des cellules souches afin de la cultiver et de la greffer dans une zone du cuir chevelu touchée par la perte de cheveux.

Bien que cette méthode de traitement expérimental ne soit pas encore largement disponible, il est possible de la pratiquer à Londres, Cannes, Maastricht et Jakarta. À mesure que les études se poursuivront et que de plus en plus de chercheurs participeront à ce nouveau traitement étonnant, la disponibilité devrait augmenter.

Et, avec des coûts comparables à ceux d'une greffe de cheveux, le clonage de cheveux peut devenir une option de choix pour les personnes qui recherchent une option de traitement procédural.

SM04554

Le SM04554 est un médicament expérimental actuellement testé par les chercheurs pour le traitement de la perte de cheveux. Les chercheurs affirment que ce «remède miracle» agit en régulant la voie Wnt, une voie protéique censée avoir certains effets sur la croissance des cheveux.

Les chercheurs ont formulé deux affirmations spécifiques sur l’effet du SM04554 sur la voie Wnt:

  • SM04554 stimule la régénération du follicule pileux en régulant positivement l'activité des cellules progénitrices.
  • SM04554 inhibe la protéine DKK-1, une protéine qui régule la surproduction cellulaire dans la voie Wnt.

Les scientifiques à l'origine de ces tests poussent actuellement à la réalisation d'études de phase III sur le médicament, bien que les résultats de la phase deux soient certainement prometteurs.

La première partie de la phase deux impliquait 49 sujets dont la perte de cheveux était comprise entre 4 et 6 sur l'échelle de Norwood. Ces sujets ont été divisés en trois groupes: le groupe 1 a reçu 0,15% de SM04554; Le groupe 2 a reçu 0,25% de SM04554; et Groupe 3 véhicule reçu (contrôle).

Tout au long de l’étude, des résultats tels que la numération des follicules pileux et la numération des follicules anagènes ont été recueillis:

Un graphique et un tableau montrant le nombre total de sujets dans le follicule dans la deuxième étude d'essai
La source.

Comme indiqué ci-dessus, les deux SM04554 se sont révélés nettement meilleurs que le véhicule. En fait, les résultats positifs ont même persisté au-delà de la durée de l'étude de 90 jours.

La deuxième partie de la phase deux des tests portait sur 300 hommes au total, tous avec un score de 4 à 6 sur l'échelle de perte de cheveux de Norwood.

À ce stade de l'étude, les chercheurs étaient plus intéressés par savoir quelles doses (0,15% ou 0,25%) étaient plus efficaces pour traiter la perte de cheveux.

L'étude a suivi les résultats tels que le nombre de cheveux et la densité des cheveux, et les voici:

Tableaux indiquant le nombre de cheveux et la densité de cheveux des sujets tout au long de la période d'essai
La source.

Comme indiqué ci-dessus, les résultats ci-dessus montrent une amélioration à la fois du nombre de cheveux et de la densité des cheveux dans les solutions à 0,15% et à 0,25% de SM04554. Et, comme dans l’étude ci-dessus, ces résultats se sont poursuivis même après la fin de l’application des solutions.

Un graphique comparant les changements du nombre de cheveux au cours de l'étude
La source.
Un graphique comparant les changements de densité de cheveux au cours de l'essai
La source.

De manière surprenante, la solution à 0,15% de SM04554 a eu de meilleurs résultats que la solution à 0,25%. Cet effet est connu sous le nom d ’« effet d’argent »et signifie simplement que SM04554 a un seuil spécifique dans lequel il fonctionne plus efficacement.

Bien qu'il reste encore beaucoup de recherche à faire, que disent ces résultats?

Bien qu'il ne puisse pas bloquer la DHT (au moins, cela n'a pas encore été étudié), le rôle qu'il joue dans la régulation de la voie Wnt ne doit pas être minimisé. Cela signifie que SM04554 peut être un traitement possible à l'avenir.

Bien entendu, des recherches supplémentaires sont nécessaires. De telles questions, y compris combien de temps durent les résultats après le traitement, restent sans réponse et seraient utiles pour déterminer la qualité du traitement de ce médicament.

WAY-316606

En mai 2018, les chercheurs ont annoncé un nouveau traitement contre la perte de cheveux, le WAY-316606.

WAY-316606 est un médicament contre l'ostéoporose, car il inhibe SFRP1 (qui est connu pour bloquer la voie Wnt qui est importante pour la formation osseuse).

Fait intéressant, cette même voie également joue un rôle dans la perte de cheveux.

Comment?

La voie de signalisation Wnt est responsable de la différenciation cellulaire. En d'autres termes, il est utile de distinguer les cellules les unes des autres afin qu'elles puissent fonctionner correctement.

La différenciation cellulaire se produit au cours du processus de croissance des cheveux à la base du follicule pileux (au sein de la papille dermique (DP)).

Au cours de ce processus, diverses protéines sont produites (qui jouent un rôle essentiel dans le cycle de croissance des cheveux). Cependant, la surexpression de certaines protéines, y compris SFRP1, peut entraîner un cycle trop rapide. Cela conduit à des dommages structurels de la mèche de cheveux et à un raccourcissement éventuel.

Si cela continue sans interruption, cela peut conduire à une miniaturisation du follicule pileux.

Cela se produit dans le cadre de la voie de signalisation Wnt et peut provoquer une calvitie chez les personnes atteintes de troubles de la perte de cheveux.

Puisque WAY régule cette voie, on pense qu’elle peut ralentir la surexpression des protéines et conduire à la croissance et au développement normaux des cheveux.

Mais comment les chercheurs ont-ils découvert ce lien entre la voie de signalisation Wnt et la perte de cheveux?

Par le test d’un autre médicament, la cyclosporine A (CsA).

Le CsA est un immunosuppresseur à usage intensif. Il est couramment utilisé pour traiter la polyarthrite rhumatoïde (PR) et prévenir le rejet chez les patients transplantés. La croissance des cheveux est l’un de ses effets secondaires, mais ses autres effets indésirables (notamment nausées, vomissements et convulsions) font de ce médicament un médicament non idéal pour le traitement de l’AAG.

Cependant, en étudiant CsA et en découvrant son interaction avec la voie de signalisation Wnt, les chercheurs ont pu déterminer Pourquoi il induit la croissance des cheveux.

Les follicules pileux ont été traités avec CsA pendant six heures et une analyse par microréseau a été réalisée. Ce sont les résultats:

La présence de la protéine SFRP1 dans diverses parties du follicule pileux
La source.

L’inhibiteur de Wnt, SFRP1, a présenté la plus forte diminution après le traitement par CsA.

Ensuite, les chercheurs ont voulu confirmer leurs conclusions. Ils ont de nouveau traité les follicules pileux avec un témoin ou un CsA et ont comparé leurs cycles de croissance des cheveux.

Il a été démontré que les patients traités avec CsA étaient en phase anagène à un taux plus élevé, à 4 et 6 jours.

Comme SFRP1 induit la phase catagène beaucoup plus tôt que la normale, cela montre que la CsA est un inhibiteur efficace de la protéine.

Enfin, les chercheurs ont voulu savoir si une stimulation prématurée de la voie de signalisation Wnt stimulerait la croissance des cheveux. Et la réponse?

OUI!

Lorsque les follicules pileux ont été traités avec WAY-316606 pendant six jours, il a été démontré que la production de la tige pilaire augmentait considérablement:

Les effets positifs de WAY-316606 sur l’élongation de la tige pilaire
La source.

Et ce qui est plus? Il l'a fait plus efficacement que CsA!

Alors, qu'est-ce que cela signifie pour les personnes souffrant de perte de cheveux?

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, il semble que WAY-316606 soit une alternative prometteuse au minoxidil et au finastéride.

(Vous pouvez en apprendre plus sur WAY et sur ses implications pour les personnes souffrant de perte de cheveux, ici.)

Cures naturelles éprouvées pour la perte de cheveux

Dans la mesure du possible, j’ai essayé de rédiger les sections suivantes sur les traitements naturels à partir d’études cliniques.

Cependant, dans certains cas, il n’existe pas d’études de cas pour justifier les traitements, mais c’est quelque chose que nous avons essayé, testé et approuvé pour utilisation nous-mêmes. En général, je recommande les méthodes naturelles suivantes plus que les méthodes conventionnelles et révolutionnaires. cures.

Après tout, ma philosophie est que la perte de cheveux n’est pas naturelle (les peuples autochtones ne souffrent pas de calvitie masculine), de sorte que la «cure» doit être quelque chose de naturel.

Mésothérapie (aka Microneedling / Dermarolling)

Plus communément appelée microneedling, la mésothérapie est un traitement de perte de cheveux sans drogue qui implique l'utilisation de petites aiguilles.

Une étude réalisée en 2013 a comparé deux groupes d'hommes.

Le premier groupe a reçu une combinaison de lotion Minoxidil (5%) et d’un traitement une fois par semaine au moyen de microneedling.

Le deuxième groupe n'a reçu que la lotion Minoxidil.

Pour obtenir les meilleurs résultats, tous les scalps des participants ont été rasés au début de l’étude. Voyons maintenant les résultats sur une période de 12 semaines.

Microneedling vs contrôle
La source.

«La présente étude de 12 semaines a montré que le dermaroller et le groupe traité au Minoxidil étaient statistiquement supérieurs au groupe traité au Minoxidil pour ce qui est de favoriser la croissance des cheveux chez les hommes souffrant d’AGA pour les trois mesures d’efficacité principales de la numération des cheveux et l’évaluation par le patient / investigateur de la croissance des cheveux / du cuir chevelu . "

Photos avant et après du groupe minoxidil + dermaroller
La source.

Mais quel est le mécanisme par lequel le microneedling agit pour induire la croissance des cheveux?

Cette méthode de traitement fonctionne en créant de minuscules blessures à la perforation dans la zone traitée. Lorsqu'elles sont correctement préparées, les plaies ne doivent causer ni douleur ni cicatrices; Cependant, ils continuent d'initier le processus de guérison.

Ce processus comporte trois étapes:

  1. Inflammation.
  2. Prolifération.
  3. Maturation (remodelage).

Comme le processus de guérison ci-dessus a lieu, cela stimule la production de collagène. Cela conduit ensuite à la production de nouvelles cellules cutanées contenant des follicules pileux nouveaux et (dans la plupart des cas) sains.

Si la mésothérapie semble être la méthode de traitement pour vous, je faire recommande que vous appliquiez un élixir de croissance de cheveux après.

En voici un que je recommande:

Ce dont vous aurez besoin:

  • Huile d'émeu
  • Saw Palmetto
  • Acide hyuluronique
  • Polyphénol de pomme
  • Huile de magnésium

Instructions:

Combinez les ingrédients dans le récipient de votre choix. Je vous recommande de commencer par l'acide hyaluronique et l'huile d'émeu, puis d'ajouter le palmier nain dans un rapport de 6: 1 (acide hyaluronique / huile d'émeu: palmier nain).

Ajouter le polyphénol de pomme en dernier, selon un ratio de 1 polyphénol de pomme: 6 parties du mélange.

Pour postuler, utilisez d’abord le dermaroller. Ensuite, appliquez sur le bout de vos doigts et massez le mélange dans les zones du cuir chevelu touchées. Assurez-vous que l'élixir est appliqué uniformément, puis laissez agir toute la nuit pour obtenir les meilleurs résultats. Rincer le matin.

Shampooings Croissance Des Cheveux

Les shampooings achetés en magasin contiennent de nombreux produits chimiques et conservateurs, ce qui en fait un mauvais choix pour les personnes souffrant de perte de cheveux. Les shampooings faits maison peuvent toutefois être l'une des meilleures choses que vous puissiez faire pour faire pousser vos cheveux.

Lorsque vous passez de shampooings achetés en magasin à des produits faits maison, il est utile de le considérer comme un aliment pour vos cheveux. Après tout, vous ne vous attendriez pas à ce que les produits alimentaires chargés de produits chimiques et de conservateurs soient bénéfiques pour votre corps. Alors, pourquoi vos cheveux devraient-ils être différents?

Avec les shampooings faits maison, vous pouvez «nourrir» vos cheveux des nutriments et des minéraux dont ils ont besoin. En outre, vous fournissez un environnement propre et sain pour la croissance des cheveux forts et épais.

Une des meilleures choses à propos des shampooings pour la croissance des cheveux est la possibilité de les personnaliser selon vos besoins. So, whether your scalp is oily, dry, or a combination, you can experiment to find out what works best.

To get you started, let’s take a closer look at one of my favorite DIY shampoos.

Ingrédients:

  • Liquid castile soap (1/2 cup)
  • Maple syrup (1 tablespoon)
  • Carrot seed essential oil (5-10 drops)
  • Castor oil (10 drops)

Instructions:

Combine all ingredients in the container of your choice. Mix well, and be sure to mix thoroughly before each use.

When ready to use, pour over wet hair. Massage into scalp for 2-3 minutes, and then let sit for an addition 2-3 minutes. Rinse thoroughly with lukewarm (or, even better, cold) water.

Hair Benefits:

While only four ingredients strong, this shampoo packs a powerful punch.

The liquid castile soap gently cleanses the scalp, removing harsh buildup. At the same time, the carrot seed essential oil purifies and detoxifies the scalp. Its vitamins and antifungal properties stimulate the scalp, as well, leading to healthier hair follicles.

Maple syrup, perhaps the unlikeliest shampoo ingredient, soothes and nourishes while it simultaneously handles bacterial buildup and overgrowth. Last, castor oil helps to deliver the carrot seed oil deep into the scalp, and also moisturizes and hydrates on its own.

Of course, you can feel free to experiment with tout combination of essential oils, carrier oils, and cleansing agents to achieve the results you’re looking for.

A great suggestion for those looking for a serious hair growth booster is Thuja Orientalis. In fact, a study carried out on mice showed T. Orientalis être plus effective than even Minoxidil!

Hair follicle count increased after 14 days by more than the control and more than minoxidil
Source.

Fortunately, it’s quite easy to incorporate this beneficial herb into your hair care routine.

Tout ce dont tu as besoin c'est:

  • Liquid castile soap
  • Thuja Orientalis hot water extract
  • Rosemary essential oil
  • Castor oil

Combine the ingredients as previously outlined, lather the mixture into your scalp and then massage for 2-3 minutes before rinsing.

Huiles essentielles

As a recent health trend, many consider essential oils to be an overrated treatment. However, there are a variety of evidence-backed essential oils that can be an excellent addition to your hair care routine.

Some of the more effective essential oils for hair growth include:

  • Peppermint essential oil
  • Rosemary essential oil
  • Blackcurrant essential oil
  • Evening primrose essential oil
  • Pumpkin seed oil
  • Tea tree oil

But what makes them so effective? Well, let’s take a look at a few research studies to get a better idea.

Peppermint Oil

This fragrant and cooling essential oil is used in a variety of treatments; however, research proves that peppermint oil is a promising treatment option for those with Androgenetic Alopecia (AGA).

In 2014, a group of researchers performed a study on peppermint oil’s effectiveness on hair growth in mice. The mice were split into four groups: saline (SA), jojoba oil (JO), minoxidil (MXD), and peppermint oil (PEO).

Source.

Shockingly, peppermint oil showed to be more effective than even Minoxidil for hair growth.

Hair growth shown on the backs of mice after treatment with PEO
Source.

Comment? Researchers explained that “PEO induced very thick and long hair after 4-week topical application and promoted the elongation of hair follicles from the epidermis down to the subcutis in a vertical section”.

Huile de graines de citrouille

A 2014 study tracked the results of a 24-week trial that included 76 men with mild to moderate AGA. Half of the participants were given a 400 mg capsule of Pumpkin Seed Oil (PSO) once per day; the other half received a placebo.

As shown below, participants who received the PSO supplement had an increased hair count et improved hair thickness over the placebo group.

Diagram of hair count, and hair thickness after 24 weeks using pumpkin seed oil compared to a placebo
Source.

According to researchers, the mechanism by which PSO works appears to be its “possible (effects) of 5-reductase inhibition”. While further research is needed to understand the exact mechanism better, PSO shows “positive anabolic (effect) on hair growth … in patients with mild to moderate male pattern hair loss”.

Rosemary Oil

Rosemary oil is lightly pine-scented oil extracted from Rosmarinus officinalis, the rosemary plant. It contains various components, including bitter principle, resin, tannic acid, volatile oils, and flavonoids.

Many of these constituents have been shown to have health benefits.

But what about its use as a hair loss treatment?

Numerous studies have been conducted, both on mice and on humans. One of the more recent studies even compared it to Minoxidil 2%.

In 2015, researchers recruited 100 volunteers, all of which were diagnosed with AGA. They were split into two groups:

  1. Rosemary oil treatment; ou
  2. Minoxidil 2% treatment.

Over the course of six months, the participants were instructed to apply their assigned treatment to their scalp daily. They visited the research facility at the beginning to establish baseline, and then at three months and six months for progress monitoring.

Neither group saw improvement at the three-month mark, but significant improvement was noted at six months.

Surprisingly, there was no significant difference between the two treatment groups. As such, researchers determined that rosemary oil may be a good natural alternative to Minoxidil 2% in the treatment of AGA.

One thing to keep in mind when using essential oils is to select a carrier oil that works well to deliver the essentials directly to the hair follicles. A few options include jojoba, coconut, olive, and almond oil. However, there are plenty more options to choose from that provide beneficial results of their own.

Natural DHT Blockers

I mentioned before that it’s possible to block DHT using natural compounds. I’ve actually written an in-depth article about the best ones here, however this isn’t something I actually recommend.

Blocking DHT is not the best answer. However I still want to summarise the most effective natural blockers quickly here.

Huile de graines de citrouille

Pumpkin Seed Oil (PSO) is an extract from the pumpkin seed, and is a rich source of antioxidants and a variety of minerals. PSO provides a number of benefits – including the regulation of insulin levels and the treatment of Benign Prostatic Hyperplasia (BPH) – and its fatty acid content also makes it a healthy snack. As briefly discussed above, PSO is also believed to have a positive effect on the growth of hair.

A study performed in 2014 sought to determine whether PSO had an effect on AGA hair loss. And if so, how much?

To carry out this study, researchers recruited 76 male patients with mild to moderate AGA. They were split into two groups.

The first group received a daily supplement (which contained 400mg of PSO), while the second group received a placebo supplement.

The two groups were instructed to take their supplements daily, and researchers used phototrichography to track their progress.

Over the course of 24 weeks, analysis of the hair was performed. This included a look at hair count, as well as hair shaft thickness. These checks were made at the beginning (to establish baseline), at 12 weeks, and at 24 weeks. Here are the visible results:

Before and after photos using PSO to block DHT
Source.

Those in the PSO group saw a significant increase in hair count, though thickness of the air shaft was insignificant. The placebo group saw minimal, if any changes:

Diagram of hair count, and hair thickness after 24 weeks using pumpkin seed oil compared to a placebo
Source.

This is interesting and all, but what hope does this give to AGA sufferers?

The main mechanism behind PSO’s success is believed to be its inhibition of the enzyme 5AR. Through this, DHT is then blocked from being produced and, therefore, cannot wreak havoc on the hair follicles.

Pumpkin seed oil is one of the more effective DHT blockers, as it works best when taken internally. This means that it targets 5AR at the source, and prevents DHT buildup from even occurring on the scalp.

Ecklonia Cava

Ecklonia Cava is an edible alga native to the coasts of Japan and Korea. It has been shown to have a number of healthy qualities, including those that are anti-inflammatory and antioxidant, and has only recently begun to be studied for its use as a hair loss treatment.

A bed of seaweed in the ocean

Aside from the above-mentioned properties, however, E. Cava is also believed to have inhibitory effects on the enzyme 5-alpha-reductase. This was proven in a 2012 study that compared a variety of E. Cava extracts to Finasteride.

Ecklonia cava inhibits 5AR
Source.

Here we can see that the seaweed Ecklonia Cava inhibits the production of DHT in a similar way to the pharmaceutical finasteride.

As seen above, increased doses of the E. Cava extract were shown to inhibit 5AR; and, while not as effective as finasteride, the results are still promising.

Aside from its 5AR inhibitory effects, E. Cava has also been shown to increase the number of human Dermal Papilla Cells (DPCs) within the scalp. When hair follicles have been damaged by DHT – particularly through the process of miniaturization – it’s sometimes difficult to reverse the damage. Quand Nouveau cells are generated, however, the changes of new hair production significantly increase.

Saw Palmetto

Saw palmetto (serenoa repens) is an herbal supplement that comes in a few different forms. These include dried whole berries, tablets, powder capsules, and even liquid extracts. While not many studies have been on the plant’s use – especially in patients with male-pattern hair loss – there have been a few which provide a glimpse at its effectiveness.

One of the first studies performed on the plant regarding hair growth was done in 1998. Participants were given either a placebo, a saw palmetto lotion, a saw palmetto oral supplement, or a combination of the two saw palmetto substances. At the end of the 50-week study, these were the results:

A graph showing the effectiveness of saw palmetto at inhibiting 5AR
Source.

As is to be expected, the combination treatment proved to be the most effective at improving hair count, as well as hair mass (not shown in the above graph). Interestingly, the oral supplement proved to be slightly more effective than just the lotion alone, but both the oral supplement and the lotion were more effective than the placebo treatment.

According to the researchers, these findings further support the idea that saw palmetto is an effective inhibitor of 5-alpha-reductase. However, further studies would be beneficial, especially regarding recommended dosage and effects of long-term use.

Reishi Mushroom

Perhaps an unlikely DHT blocker, reishi mushroom (G. lucidum) is a fungi that’s popular in Asia for its extensive array of therapeutic uses. However, the the addition of reishi mushroom to your diet could also prove to be helpful in the growth of hair.

In 2005, Fujita et. Al. studied the effects of 19 mushroom species on 5AR inhibition. The researchers utilized ethanol extracts of all 19 species, and then added them to a suspension of rat livers.

Reishi Mushroom inhibits 5-alpha-reductase, thereby reducing DHT levels in the scalp.
Source.

As seen above, reishi was the most effective mushroom species; it inhibited 5-alpha-reductase activity between 70% to 80%! The researchers weren’t done yet, though.

Next, the scientists wanted to see how the mushroom species would effect prostate size. This is because prostate size is directly related to testosterone levels.

Reishi works to reduce testosterone effects on Prostate growth.
Source.

As expected by scientists, reishi was shown to reduce the size of the rat prostate in both concentrations. Therefore, not only does reishi inhibit 5AR (and, as a result, DHT) but can also limit testosterone levels.

Tea Tree Oil

Last on our list (though, there are certainly many more options to choose from) is tea tree oil. This minty-scented oil is often found in aromatherapy blends and face washes, but it may also have a place in your hair care routine.

Has it been proven to block DHT and improve hair growth? Not directly, mais there’s still some convincing evidence for its use.

Foremost, tea tree oil is antimicrobial and antiseptic, and it can be used to treat a variety of scalp conditions (such as dandruff and seborrheic dermatitis). This is helpful for those with fungal infections that may cause hair loss, including tinnea capitis.

This oil is also believed to antiandrogenic. But what does this have to do with DHT?

When testosterone and 5AR interact, they produce a by-product called DHT. This is an androgen hormone which, when it attaches to the follicles of men and women with AGA, triggers miniaturization and hair loss.

An antiandrogen, then, is something that combats the presence of DHT.

So, how did researchers reach this conclusion?

The first study on the topic was performed in 2007, and it shows that application of tea tree oil can lead to a side effect known as gynecomastia. This is a sign of antiandrogenic activities.

The second study, performed in 2013, was done on women with a condition called idiopathic hirsutism. This condition causes excessive hair growth on the face and/or bodies of women.

Idiopatchic hirsutism is believed to be triggered by the presence of androgens, and the application of tea tree oil was shown to significantly reduce the hair amounts seen on women.

As such, this suggests its antiandrogenic, though further studies do need to be carried out.

Scalp Massages & Exercises

As you can see from the diagram below, the hair follicle is supplied by blood which allow the strand of hair to grow.

The sebaceous gland, as seen in a model of the hair follicle.

There must be a good, strong supply of blood because blood contains the nutritive substances (nutrients, minerals, amino acids and most importantly oxygen) that are used in the process of keratinization.

This is the process of actually building the follicle from keratin.

With a low blood supply, the hair follicle itself will surely die eventually.

There’s also another reason why blood supply is so important for the health of the hair and preventing hair follicle miniaturisation.

I can’t go into all the details here, but I would like to give you a brief overview of this second reason.

At the end of this section I’ll show you why exercises and massages help to stimulate blood flow dramatically and thereby can help reverse (cure) hair loss.

To explain how massages and exercises help stop hair loss I’ll need to explain a bit more about how DHT works.

Scalp massage results show drastic increase in hair growth after 300 days
Source.

Eliminating Allergies

I believe that most of us have lost touch with what our bodies are telling us about the foods we’re eating, and as a consequence we often consume foods that cause significant damage to our health.

Delayed food allergies can be a significant cause of hair loss in men and women. The vast majority of people, however, are completely unaware that delayed allergic reactions from food even take place, let alone can cause and amplify hair loss.

Often people know about acute (or IgE) food allergies because the body’s response to the food takes place immediately and with obvious consequences that are easy to see.

Some foods that commonly elicit acute allergic reactions include peanuts and shellfish.

Is it possible the delayed allergic reactions to certain food groups are contributing to an autoimmune response that leads to hair loss in men?

However these are the less insidious of the two types of allergic reactions. If you have an allergic reaction to peanuts you know you have to avoid that food for the rest of your life.

Delayed (or IgG) reactions are often more problematic because it is hard to make the connection between the food and the body’s negative response to it.

How Do Food Allergies Such As Gluten Intolerance Lead To Hair Loss?

Food allergies create, and then amplify, autoimmune responses in our bodies. They make our immune systems hypersensitive to anything it believes is foreign.

You may or may not know that the reason DHT leads to the hair follicle miniaturization process is because the DHT causes an immune reaction against the actual hair follicles in areas of the scalp that are genetically predisposed.

Our bodies mistakenly think that our own hair is a foreign invader and goes to work attacking it. Find out more about the enzyme that converts testosterone to DHT, 5 alpha reductase and how to inhibit it here.

The latest research shows that there is a much higher than normal percentage of white blood cells (immune system cells) and antibody clusters (Immunoglobulin) around the hair follicles of young balding men then men with full heads of hair.

Delayed allergic reactions from food result in the body becoming ultra-sensitive to what it believes is a foreign invader, so it increases its effort to get rid of the invader, in this case the rate of hair follicle miniaturization increases.

There is also the secondary affect to consider. This is when the allergic reaction can lead directly to hair follicle miniaturization because it causes inflammation in the scalp which narrows the hole through which the strand of hair grows.

This means the hair falls out more easily, grows thinner, and the scalp can become so inflamed that the hair gives up and doesn’t grow at all.

I’ve found that eliminating foods that cause delayed allergic reactions is an easy thing you can do to cure hair loss and grow back lost hair.

I will explain here the exact procedure to pinpoint the food groups you might be allergic to and are causing and speeding up your hair loss.

The following foods have been known to cause hair loss through allergic reactions, they are:

  • Gluten (wheat, rye, spelt, kamut, barley)
  • Dairy (milk, cheese, butter, yogurt)
  • Blé
  • Soy
  • Agrumes
  • Des œufs
  • Des noisettes
  • Nightshades (tomatoes, potatoes, bell peppers, eggplant)
  • Yeast (fermented products like vinegar, beer etc)

Identifying If Vous Are Allergic To Gluten & The Other Food Groups

The most effective way to tell if you are having a delayed allergic reaction to these food groups is to systematically eliminate, for two weeks, and then reintroduce each food in turn.

Don’t worry about looking at your hair line at this point as an indicator; simply observe the affect the foods have on your body as you reintroduce them.

Look out for fatigue, irritability, lethargy, weakness, vulnerability to disease, anxiety and lack of motivation as the key signs that the body isn’t responding well. The signs can be subtle at first attempt, so listen closely.

Lethargy, weakness and irritability and three key signs that your body may not be responding well to certain food groups that have been re-introduced back into your diet. Eliminating these food groups from your diet may allow you to grow back lost hair that was due to the delayed allergic reactions. I for example try to avoid gluten in my diet.

Remember that these are the first signs that your body doesn’t work well with these foods, hair loss is often a symptom that occurs further down the line, due to long-term autoimmune responses and inflammation.

People often have trouble distinguishing changes in mood due to consumption of food types, this is simply a consequence of being out of touch with the body and will improve as you implement more steps shown in our hair loss course.

These are the steps:

  1. Eliminate dairy completely from your diet for two weeks (this includes milk, cream, butter, yogurt)
  2. After two weeks go back to your normal diet, except double the amount of dairy you normally consume for three days. Remember not to change any other daily habits over this period so we can isolate the allergic reaction
  3. Listen to your body. Do you feel more stable energy, with consistent good moods? Can you focus better? Are you more motivated and can think clearer. Or are you more lethargic, more irritable, less motivated and have bigger mood swings?
  4. If your general energy and well-being decreased when you reintroduced the dairy products then it’s very likely your body isn’t responding well to this food group and it would be beneficial for your body and your hair to eliminate them as much as possible from your diet.
  5. If you don’t feel any changes to your energy and well-being, swap dairy for gluten and repeat the procedure, and so on.

In general, delayed allergic reactions tend to speed up the hair loss process, which is why it’s important to identify foods that are causing it, if you want to stop any further loss.

A Note On Dairy

Pasteurization is the main culprit for the allergic reactions many people experience with dairy.

Finding raw dairy products can be difficult, but can drastically reduce the chances of a delayed allergic reaction, whilst the nutrients, minerals and enzymes are much more bioavailable to your body.

In pasteurized dairy the enzyme that allows the human body to digest it has been completely destroyed by the pasteurization process so the nutrients, minerals and enzymes are not bioavailable.

A Note On Blood Tests

Blood tests can be another means to reveal IgG reactions but in my opinion the elimination/reintroduction two week test is the by far the best method.

There is no motivation quite as strong as going from feeling great, to sliding back into restless nights, lethargy, depression and irritability over the next few days. It is also an excellent way to create awareness about what the body is telling you.

What to do next…

  1. Follow the identification procedure for each of yeast, dairy and gluten, completely remove them from your diet for two weeks and then reintroduce them by eating double your normal amount. Listen closely to how your body responds over the next few days
  2. Adjust your diet accordingly by eliminating those food groups which made you feel groggy, lethargic, anxious, nervous, depressed or confused.
  3. Now you have a feel for how your body responds to different foods, try to listen carefully to which foods work best for your overall well-being. Everyone is ‘biochemically individual’ so they respond differently to foods.

Remember that this is only one of many ways to grow back lost hair. Some people find that they aren’t allergic to any certain food groups which is fine.

For others though eliminating a group can make an immediate difference. Everyone is different so there is no one size fits all approach unfortunately.

Alkalisation

You’ve now read that there are pharmaceutical and plant-based compounds that can block DHT, but that I don’t actually recommend either of these because blocking DHT like this is still not completely ‘natural.’

After all, it wasn’t like humans had access to cold-pressed pumpkin seed oil for the majority of the human lifespan.

Whether blocking DHT with powerful (and nasty) chemicals or with derivatives from plants there can be side effects (as well as the method not being particularly effective.)

However, there is one way that I recommend above all else to reduce DHT in the body in a completely natural way. A way that 100% aligns with how our body has evolved.

Laisse-moi expliquer!

When we consume a food or drink, our body digests, absorbs and metabolises the substances.

After metabolism occurs there is a substance leftover, a bit like there is an ‘ash’ which is leftover once the fire has ‘metabolised (burnt through) the wood.

In some cases this ‘ash’ is slightly acidic, in other cases it is slightly alkaline.

This balance between acidity and alkalinity is known as pH. Very acidic is pH1, very alkaline is pH 14 and neutral is pH7 (the same as water.)

In order to be healthy, our body needs the right pH balance. As I’m sure you can imagine, if the pH is wrong (too acidic or too alkaline) then the body doesn’t really function very well.

Enzymes are one example of chemicals in the body that need a very precise pH to work correctly.

And when the pH is not balanced, the enzymes can start working in funny ways.

Still with me?

In fact, the optimum pH for humans is very slightly alkaline (7.3 – incidentally the pH of seawater.)

However, the problem becomes clear when we look at many of the foods in the typical modern diet.

Some foods cause hair loss, other help regrowth

Choose to eat more foods that are alkaline and less foods that are acidic.

As you can see, many of the foods in the typical diet contain foods that are weighted on the acidic side of the spectrum.

These are not necessarily foods that we’ve evolved eating, or that were readily available to consume everyday.

The overall effect of consuming this acidic-weighted diet over many years is that the body itself starts to become acidic.

So, how does this relate to a hair loss cure I can hear you asking!

It’s very closely related, because in xxxx a study showed that the enzyme type 2 5-alpha-reductase was inhibited in alkaline conditions:

Add Media

So, to put this in a straightforward way, when your body is alkaline (it’s natural and optimum state) then the enzyme that produces DHT in the exact part of the scalp where male pattern baldness occurs is inhibited.

This mean lower levels of DHT and less/no hair loss.

But when you eat the typical diet with lots of grains, dairy and meat, the body becomes more and more acidic. The enzyme 5AR becomes more aggressive and DHT levels in the scalp go up leading to hair loss.

So, what’s the answer?

Clearly eating more alkaline foods and less acidic ones will help to shift the body back into it’s natural alkaline state and protect the scalp from excess DHT.

Microbiome Health

Look around in the modern environment and one thing becomes apparent – hygiene products are everywhere. And not just hygiene products, but modern inventions designed to kill bacteria are everywhere.

Let’s take a look at these modern things that are designed to kill bacteria, and after that I’ll show you why this bacteria hold one of the most important keys to curing baldness.

Here we go:

  • Antibiotics
  • Chemicals (notably fluoride) in tap water
  • Shower gels containing chemicals (almost all do)
  • Shampoos containing chemicals (almost all do)
  • Deodorants
  • Hand-washes/steralisers
  • Preservatives in foods
  • Preservatives in drinks
  • Sprays, waxes and other chemicals for improved food shelf life
  • Air freshners
  • Pasteurised/irradiated foods and drinks
  • Foods from animals raised on antibiotics

It’s clear that the list of bacteria killing modern inventions is long. It’s hard to do anything without running into something designed to kill bacteria in one form or another.

You may be thinking “Why does this matter? Bacteria cause disease, make foods turn bad, make things smell, so why does it matter if there’s less bacteria around?”

The problem is, the human body actually contains more bacterial cells than human.

And by killing the bacteria, we also harm the balance of bacteria in our body. And the thing is, when ‘good/healthy’ bacteria die they can be easily replaced by ‘bad/harmful’ bacteria which work against the body rather than with it.

This collection of bacteria that make up the human body is called the microbiome and we are just finding out how important a healthy microbiome is for overall health (and hair health.)

In fact an unhealthy microbiome can cause autoimmune problems that most likely increase inflammation and also increase hair follicle sensitivity to DHT.

To cure hair loss naturally you will need to stop triggering these autoimmune problems and decrease inflammation as much as possible, as you’ve learnt about in the section above.

This may be one of the reasons why the prevalence of pattern baldness in modernised countries is much higher than in developing countries where preservative filled foods, antibiotics, fluride-ridden tap water etc are less common.

Hygiene standards, typically used as a yard-stick for development, may actually be one of the root causes for the rise of modern diseases (including hair loss) in the so-called ‘developed countries.’

An autoimmune problem is when the body starts attacking itself. This is essentially what happens when DHT attacks the hair follicles, causing it to miniaturise and eventually fall out.

If we’ve already killed all the healthy bacteria in our body and replaced them with bad bacteria then the body may be more sensitive to autoimmune problems.

It’s clear that we don’t know enough about this subject yet and more research is needed. But it is clear that healing your microbiome will certainly help your overall health and almost definitely help reduce your hair loss.

In fact, I would go so far as to say that it would be almost impossible to cure pattern baldness naturally without first healing the microbiome.

Firstly, look at the list of things above that I mentioned that can harm bacteria and try to minimise these in your life.

Especially, antibiotics, fluoride tap water and preservatives in food and drink.

Next, increase your intake of food and drinks that encourage healthy bacteria growth.

Ceux-ci inclus:

  • A probiotic supplement
  • High fibre diet
  • Probiotic foods such as sauerkraut, kimchi & other fermented foods
  • Probiotic drinks such as kombucha and kefir
  • And (most importantly) eat more fresh and raw fruits and vegetables picked directly from the plant without any further processing. These contain bacteria on the outside of the plant that are the most powerful form of probiotic. This means at least going to a local farmer’s market, or even better picking your own and eating them straight away.

Over time, by removing the things that harm your bacteria and adding in things that promote healthy bacterial growth your microbiome will go back to its normal, healthy state providing your body with all of the associated health benefits.

If you are serious about healing your microbiome, and also want to kick-start the alkalisation process then I would highly recommend a vegetable juice fast detox.

This will get your body quickly alkalised, help remove harmful toxins from the blood and organs, help clear out the gastrointestinal tract making digestion more efficient and promote the growth of healthy bacteria.

Conclusion

If you’re looking for a magical ‘cure’ for your thinning, receding hair then you will be disappointed.

I remember how it feels. Feeling helpless that I was slowly going bald and there was nothing I could do about it.

However, you don’t need to feel this way because there is a lot you can do.

I have personally regrown my hair from thinning all along the temples and crown, and now to lovely thick full hair with no balding temples.

I’ve also taught hundreds of other men and women how to do the same using natural techniques alone.

In fact, now I see was predisposition towards genetic baldness as a blessing.

Pourquoi?

Because it meant I had to learn a lot about diet, nutrition, my lifestyle and environment.

Now, not only have I ‘cured’ pattern baldness, but I am healthier and more energetic than ever.

When you beat hair loss naturally, you’ll also boost your immune system, reach your ideal weight (whether you’re overweight or underweight currently.)

You’ll not only have thick, shiny hair that grow quickly, but you’ll also have glowing, radiant skin.

Hair loss is not natural – it is a result of an imbalance in your body.

It is your body saying to you – “something is not right and you need to fix it”

This is why covering up the symptom with powerful drugs like finasteride is such a bad choice.

Not only are you choosing a form of chemical castration, you’re also ignoring the warning signs coming from your body.

Your body is saying “I’m too acidic” “my microbiome has been damaged” “I’m allergic to gluten” but your just covering up the cries if you take a drug, or ignore it.

Although it may seem like a lot of information, or a lot of effort to do it all, once you get started the path gets easier.

Seeing new hairs grow naturally along your hairline, feeling the hair thicken, making up with just the occasional hair on the pillow are extremely motivating to continue.

But hair growth takes time.

A new born baby might need more than 1 year to grow full head of hair, because hair growth takes time.

You lose your hair over a period of man years, so don’t expect to see new hair within a few weeks.

At the 2 month point you might be able to see and feel a difference if you’ve followed my instructions correctly.

What I’ve written in this article to curing hair loss is just the beginning of your path to naturally regrowing your hair.

Please leave a comment below if you have any kind of question you would like me to answer.

Last Updated On